Παρασκευή, 18 Ιουνίου 2010

La France flanche, le Mexique et l'Argentine jubilent


Les supporters mexicains ont fêté la victoire contre la France. Sans modération.

Heureusement pour les amateurs de football, il n'y a pas que l'équipe de France dans la vie. Il y aussi l'Allemagne, ou l'Angleterre... Au lendemain de la pitoyable sortie de route des Bleus, les autres grandes équipes européennes sont prévenues, la Coupe du monde est impitoyable. Les Anglais, par exemple, n'ont guère le droit à l'erreur contre une Algérie meurtrie par sa défaite contre la Slovénie dans le groupe C (20 h 30, voir la feuille de match). Pour la sélection de Fabio Cappello, il est temps d'engranger des points après le match nul contre les Etats-Unis, qui jouent eux contre la Slovénie (à 16 heures, voir la feuille de match). Car la grande peur de l'Angleterre n'est pas tant de se faire éliminer au premier tour (tout de même, un peu de respect), mais de finir deuxième du groupe, et d'affronter le premier du groupe D en huitième. Qui sera probablement l'Allemagne. Après leur démonstration contre l'Australie (4-0), la Mannschaft affronte un rival d'un autre calibre, la Serbie (à 13 h 30, voir la feuille de match). Des Serbes dos au mur, puisqu'ils ont perdu d'entrée contre le Ghana, qui joue demain contre les Socceroos.

C'ÉTAIT HIER

Ce jeudi 17 juin est désormais une date historique du football mondial, pour le Mexique qui a décroché sa première victoire contre l'équipe de France, qui plus est dans un match décisif (2-0, lire l'article). En se jouant de la très triste sélection du non moins triste Raymond Domenech, "El Tricolor" a fait le bonheur de ses supporters, qu'ils soient à Polokwane ou à Mexico. Avec ces 3 points, les Mexicains partagent la tête du groupe A avec l'Uruguay, laissant les Bleus et les Bafana avec 1 point chacun. Un match nul entre le Mexique et l'Uruguay, qui se rencontrent à l'ultime journée, suffit à qualifier les deux équipes, qui le méritent.

L'Amérique était d'ailleurs à la fête hier puisque l'Argentine s'est bien amusée contre la Corée du Sud, balayée par les hommes de Diego Maradona (4-1, lire l'article). Grâce notamment à un triplé d'Higuain, l'Albiceleste compte 6 points en deux matches, et sa qualification quasiment en poche. Le deuxième billet peut encore être décroché par les 3 autres équipes du groupe B. Avec 3 points, la Corée du Sud et la Grèce, vainqueur du Nigeria, ont un avantage certain, mais les Super Eagles peuvent toujours passer en cas de large victoire contre les Sud-Coréens et de défaite des Grecs contre l'Argentine. Suspense donc.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου