Πέμπτη, 12 Ιανουαρίου 2012

EYXES! ΕΥΧΕΣ! VOEUX!

Bonne et heureuse année 2012 malgré les difficultés actuelles. Il faut 
avoir confiance dans l'avenir.

Merci des informations que vous pourrez me donner sur la situation 
spécifique de Serres dans cette crise ?

Pour le moment, je vous envoie cette image des bons moments que nous 
passons en Famille.

Avec toutes nos amitiés et en vous demandant de les transmettre à nos 
amis de Serres.

1 σχόλιο:

  1. L’Allemagne doit payer à la Grèce ses obligations qui sont impayées longtemps !!!

    Signez la demande ici :

    http://www.greece.org/blogs/wwii/?page_id=448

    En octobre 1940, la Grèce est entraînée dans la Seconde Guerre mondiale suite à l’invasion de son territoire par Mussolini. Pour sauver Mussolini d’une défaite humiliante, Hitler a envahi la Grèce en 1941.

    La Grèce est pillée et dévastée pas les Allemands comme aucun autre pays sous leur occupation militaire. La Croix Rouge Internationale a jugé qu’entre 1941 et 1943, au moins 300,000 grecs sont morts de la faim- un résultat direct du pillage de la Grèce par les Allemands. Mussolini s’est plaint à son ministre des affaires étrangères, le Conte Ciano « Les Allemands ont pris des Grecs même leurs lacets de souliers ».

    L’Allemagne et l’Italie, en plus de faire la Grèce payer des sommes exorbitantes en dépenses d’occupation, ont obtenu de la Grèce par la force un prêt (un prêt d’occupation) de $3.5 billion. Hitler lui-même a reconnu la nature légale de ce prêt et a donné des ordres pour le commencement du remboursement du prêt. Après la fin de la guerre, la Grèce est accordée $7.1 billion à la Conférence de Paris en 1946, des $14.0 billion demandées, pour les réparations en dommages résultant de la guerre.

    L’Italie a remboursé la Grèce de sa part du prêt d’occupation, l’Italie et la Bulgarie ont payé la Grèce les réparations en dommages de guerre, et l’Allemagne a payé les réparations en dommages de guerre à la Pologne en 1956 et à l’ex-Yougoslavie en 1971.

    Nous demandons du gouvernement Allemand à honorer ses obligations à la Grèce, qui sont longtemps impayées, en s’acquittant du prêt d’occupation obtenu par la force, et en payant les réparations en dommages de guerre proportionnellement aux dommages matériaux, aux atrocités et au pillage commis par les machines guerrières Allemandes.

    SIgnez tous la demande :

    http://www.greece.org/blogs/wwii/?page_id=448

    Nous vous remercions infiniment!

    ΑπάντησηΔιαγραφή