Τετάρτη, 14 Σεπτεμβρίου 2011

Détails mathématiques et conséquences stratégiques

Nikos Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras
En mathématiques nous faisons toujours attention aux détails. Ce processus est indispensable car il s'agit d'un art intellectuel. Dans le cas de la science la réalité via la nature révèle finalement des détails qui causent des problèmes aux théories, lesquelles ne sont rien de plus qu'un modèle. Dans la vie quotidienne nous ne donnons pas d'importance aux détails mathématiques considérant qu'ils n'ont pas d'importance et bien sûr de conséquences.
Et tant que personne n'a étudié avec précision, tous sont d'accord sans se rendre compte de leurs erreurs. Ici nous voudrions mettre en évidence un problème qui appartient aux détails mathématiques mais qui a des conséquences stratégiques. Initialement le problème vient de la combinaison de l'existence du local et du global. Nous avons l'impression qu'un petit angle est analogue à un zéro. Les calculs en physique créent cette tendance, même au niveau des pendules classiques. La réalité mathématique est radicalement différente. L'analyse classique suffit à prouver l'argument erroné même avec la dérivation. La vérité est qu'un petit angle est simplement analogue à un autre petit angle à l'exception du zéro. Le problème apparaît en géométrie où la distance a une grande importance. En effet un petit angle reste petit seulement sur un plan local en ce qui concerne l'ouverture linéaire et pas angulaire. Nous comprenons difficilement la grande importance qu'a ce détail. Et nous nous en rendons compte quand nous pensons globalement et pas localement. Car à une longue distance le moindre petit angle a son importance. En d'autres termes, c'est une application subversive du phénomène du papillon qui existe en analyse fractale. Nous avons maintenant tous compris l'importance de Castellorizo dans la zone économique exclusive de la Grèce. Le point clé est que l'île de Castellorizo permet le contact de la Z.E.E. de Chypre et de celle de la Grèce. Mais les choses ne sont pas seulement ainsi. En réalité c'est le complexe de Castellorizo qui permet le contact et pas seulement l'île. Cette petite différence a des conséquences stratégiques et c'est pour cette raison qu'il est important de se concentrer sur Strongyli. Car la différence fait la différence. Le calcul exact de l'angle montre que ce détail a des retombées énormes en ce qui concerne la ligne médiane. En d'autres termes, si nous voulons vraiment renforcer tous nos efforts, il faut que nous soutenions concrètement l'activité économique de Strongyli et cela est clairement indiqué par les sources qui s'y rapportent en ce qui concerne la Z.E.E. grecque, quelque soit l'institution. Ce calcul devra être présenté clairement aux partenaires dans l'Union Européenne pour qu'ils sachent que la connexité de la Z.E.E européenne dépend de cette petite différence, du détail mathématique que nous avons repéré. Pratiquement, la promotion du sujet peut être utilisée pour demander un parrainage européen de cette région qui est si importante. Ce phénomène s'explique par la définition de la Z.E.E. qui couvre les 200NM. La grande distance donne de l'importance au petit angle d'inclinaison de la Z.E.E. grecque et permet l'existence du triple point de contact à l'exception de la cellule de Voronoï de l'Egypte, chose qui montre l'efficacité des diagrammes de Voronoï pour l'étude du problème où le local affecte le global, où les mathématiques valorisent la stratégie.






Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου